Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
SharePoint
Skip Navigation LinksAxema > Le secteur de l'Agroéquipement > Actualités > JCB - Communiqué de presse
JCB - Communiqué de presse

Le FASTRAC JCB à 25 ans - Un tracteur agricole toujours aussi unique et l'un des plus sophistiqués, productifs et distinctifs au monde - 29 juillet 2016

​Le FASTRAC JCB à 25 ans - Un tracteur agricole toujours aussi unique et l'un des plus sophistiqués, productifs et distinctifs au monde

NC-4225 - Sarcelles, le 29 juillet 2016,



JCB célèbre 25 années de production de son JCB FASTRAC, une gamme de tracteurs agricoles qui reste unique à ce jour et continue d'offrir aux agriculteurs et aux entrepreneurs un ensemble inégalé de fonctions et d'avantages sur le plan des performances pour plus de productivité.

La conception du JCB FASTRAC a fortement évolué depuis le premier prototype construit en 1987 dans le plus grand secret, sous l'immeuble de bureaux de JCB Transmissions à Wrexham, dans le nord du Pays de Galles. Le tracteur alliait de manière novatrice des technologies établies et des composants existants, ce qui garantissait non seulement un confort de conduite exceptionnel pour un tracteur agricole grâce à la suspension intégrale, mais qui a également réussi à prouver, comme les premiers tests l'ont confirmé, qu'il n'était pas impossible de combiner confort et performances aux champs.

Une fois la conception finie, des prototypes ont été confiés à des exploitants sélectionnés pour recueillir leurs commentaires et apporter des ajustements finaux avant que les résultats du projet P120, d'une valeur de 12 millions de livres sterling, soient dévoilés à la presse et au public à l'occasion du salon Royal Smithfield Show en 1990 et avant que la production ne démarre au printemps de l'année suivante.

La baronne Trumpington, alors ministre de l'agriculture, a brisé une bouteille de champagne sur le nez du premier JCB FASTRAC à la sortie de la chaîne de montage de Cheadle, comme s'il s'agissait du lancement d'un nouveau navire, sous les yeux du personnel de l'usine et des hommes à l'origine de cette conception inspirée : Sir Anthony Bamford (aujourd'hui Lord Bamford), feu David Brown, ingénieur en chef, Ray Clay, ingénieur et Mike Butler, directeur général de JCB Landpower.

En plus d'être le premier tracteur agricole suspendu intégralement et capable de se déplacer rapidement, jusqu'à 75 km/h (47 mph), le JCB FASTRAC a été, au cours des 25 dernières années, le premier tracteur équipé de freins à disque, de quatre roues directrices, d'un système d'antiblocage des freins (ABS) et d'une suspension avec correcteur d'assiette. Il a également été le premier – et reste le seul – tracteur associant ces caractéristiques à une transmission électronique avancée à variation continue. 

Rendant hommage aux ingénieurs JCB qui ont donné vie au concept JCB FASTRAC, Lord Bamford, président de JCB, a déclaré : « Le JCB FASTRAC est un exemple remarquable de ce que la culture d'ingénierie innovante de JCB peut offrir de meilleur. Le concept d'un tracteur mieux équipé pour le transport sur route, mais également tout à fait capable d'entreprendre des travaux exigeants dans les champs, a fait ses preuves au fil des années en termes de hausse de la productivité et de réduction des coûts d'exploitation. »

« En même temps, le JCB FASTRAC a fait avancer le principe qui consiste à donner aux opérateurs un confort et un environnement de travail de la meilleure qualité afin qu'ils soient aussi productifs que possible tout en préservant leur santé et leur bien-être. Il existe des cas d'agriculteurs souffrant de problèmes de dos, souvent dus à la conduite de tracteurs conventionnels, qui ont pu continuer de travailler les champs grâce au confort de conduite du JCB FASTRAC. C'est en soi est une chose qui mérite d'être célébrée. »

Ce sont la vitesse sur le terrain et le confort tant vantés par les premiers utilisateurs du JCB FASTRAC qui ont influencé l'évolution de sa conception afin d'améliorer en permanence ses capacités de travail aux champs tout en conservant ses performances inégalées en tant que véhicule de transport.

​La transmission Selectronic à deux vitesses Powershift a été l'une des premières améliorations apportées au JCB FASTRAC, deux ans après le lancement des modèles 125 (120 CV) et 145 Turbo (140 CV) en 1991. Elle a permis de doubler le nombre de vitesses de travail disponibles et d'introduire un système de présélection pour faciliter les changements de gamme et de rapport.

Et, bien entendu, le nouveau JCB FASTRAC a acquis plus de puissance (un sujet qui reviendra régulièrement au cours des années suivantes) avec l'arrivée du modèle JCB FASTRAC 155 de 150 CV en 1993 puis du 185 de 170 CV. 

En 1995, JCB a prouvé, une fois encore, qu'il avait plus d'un tour dans son sac avec le 1115 JCB FASTRAC : un tracteur plus petit, plus léger et plus agile avec une vitesse de pointe limitée à 50 km/h (31 mi/h) qui pouvait rouler avec des pneumatiques standard plutôt que des pneumatiques adaptés aux vitesses élevées. Plus tard cette même année, ce modèle a été rejoint par une version de 135 CV avec moteur turbo.

Les ingénieurs de JCB ont ensuite appliqué leur savoir-faire en matière de conception de systèmes de direction à quatre roues motrices acquis sur les TELESCOPIC et mis au point le système Quadtronic pour les modèles JCB FASTRAC 1115 et 1135.

Cette configuration sophistiquée a permis une réduction du rayon de braquage des tracteurs et a rencontré un tel succès qu'elle demeure aujourd'hui un élément standard de tracteurs de la nouvelle série JCB FASTRAC 4000. Les opérateurs peuvent choisir entre deux roues directrices, conseillé sur la route, le mode retardé, intéressant pour une utilisation dans les cultures en rangs ou le mode suivi trace dans trace pour une utilisation à la pulvérisation limitant les dégâts sur les cultures.

​Le braquage court facilite les manœuvres en bout de champ et permet à l'utilisateur de gagner du temps. Un mode marche en crabe peut également être utilisé pour grimper dans les pentes ou répartir le poids sur les quatre roues.

Un modèle plus puissant, doté d'un plus long empattement – le modèle 2150 de 148 CV – est venu rejoindre la famille des « petits JCB FASTRAC » en 1998, année lors de laquelle d'importantes améliorations ont été apportées à la gamme, notamment de nouveaux moteurs et la boîte de vitesses Autoshift 54x18. Lancée au même moment sur les deux modèles composant la nouvelle famille des « grands JCB FASTRAC » série 3000, la transmission automatique Powershift à trois vitesses facilite la conduite pour l'opérateur et offre des modes de conduite spécifiques pour la route et le champ (changement de vitesse au bon moment, en fonction des conditions).

En 2000, tous les tracteurs JCB FASTRAC ont été équipés de la transmission « Smoothshift » à embrayage humide afin d'améliorer leurs performances opérationnelles et leur longévité puis, l'année suivante, le système d'antiblocage des freins (ABS) unique de JCB a porté la sécurité des véhicules à un niveau supérieur. Bien que l'ABS ait été largement installé sur les véhicules routiers, les ingénieurs JCB ont produit un système qui pouvait supporter les charges importantes du tracteur non seulement sur les surfaces adhérentes mais également sur les chemins agricoles herbeux et glissants et les surfaces instables.

JCB a pénétré de nouveaux secteurs du marché des tracteurs avec le JCB FASTRAC 8250 de 250 CV en 2005, l'année du 60ème anniversaire de la société, puis les séries JCB FASTRAC 7000 de 178 CV et 270 CV en 2008. Le premier a introduit la transmission à variation continue dans la gamme JCB FASTRAC, tandis que le second a inauguré la transmission semi-powershift P-Tronic 24 x 9 vitesses de JCB, installée avec grand succès sur les modèles JCB FASTRAC 3000 Xtra à partir de 2011.

L'introduction de deux modèles de JCB FASTRAC série 8000 s'est traduite par des niveaux de performance encore jamais atteints. Ces nouveaux venus ont permis à la gamme JCB FASTRAC de dépasser les 300 CV pour la première fois. Ils comprenaient également un nouveau moteur, un système de contrôle de traction à modulation électronique et de nouvelles fonctions de contrôle de la transmission à variation continue V-TRONIC.

Parallèlement, la présentation du tracteur série 4000 en avant-première au Salon Agritechnica de 2013 a présagé l'une des étapes les plus importantes dans l'histoire récente de l'évolution du JCB FASTRAC.

Avec ses trois puissances de 175 CV à 235 CV, sa transmission à variation continue, sa suspension avec correcteur d'assiette à l'avant et à l'arrière, ses quatre roues directrices, son système hydraulique sophistiqué et sa cabine centrale utilisant l'espace plus efficacement que jamais et offrant une visibilité panoramique, ce nouveau JCB FASTRAC était le modèle le plus avancé jamais produit.

Tim Burnhope, responsable de l'ingénierie et de l'innovation chez JCB, a déclaré à son sujet : « La série Fastrac 4000 est un tracteur si complet à tous les égards qu'il attire même les utilisateurs n'ayant jamais travaillé avec un JCB FASTRAC auparavant, en plus des amateurs de longue date. Au vu des spécifications techniques relatives à la conception de la cabine, aux performances du moteur et au contrôle et à la souplesse de la transmission qui sont au moins aussi bonnes que celles des autres tracteurs de puissance comparable, ainsi que des avantages apportés par sa suspension intégrale, son système de direction et ses freins à disques, ces nouveaux utilisateurs reconnaissent qu'ils peuvent désormais profiter sans compromis des avantages reconnus du JCB FASTRAC ».

Alors que le JCB FASTRAC « standard » a déjà prouvé son efficacité ; son adaptabilité a également été reconnue, notamment avec les modèles à châssis allongé conçus pour la pulvérisation et l'épandage de chaux ou d'engrais, dont les versions à six roues utilisées comme véhicules d'épandage en Australie par exemple.

Les modèles avec conversion route/rail réalisent des travaux de gestion de la végétation au sol et d'autres tâches d'entretien, et le JCB FASTRAC est également présent dans les aéroports où il est utilisé pour déneiger et dégivrer des pistes. Mais c'est l'armée américaine qui utilise le JCB FASTRAC le plus profondément modifié : doté d'un chargeur hydraulique et d'une chargeuse-pelleteuse, il est en mesure de se déplacer à grande vitesse en convois et peut se garer dans l'aire de chargement d'un avion de transport Hercules C-130.

Le JCB FASTRAC a également connu ses moments de gloire : il est le seul tracteur ayant fait l'objet de deux reportages dans le programme Top Gear sur la BBC, la première fois lors de son lancement puis lorsque le Stig (le pilote anonyme de l'émission) a établi un record de 2 minutes 57 secondes sur la piste d'essai d'un terrain d'aviation.                  

Et il est le seul tracteur à s'être engagé dans une tentative de record du monde. En 2006, un JCB FASTRAC 8250 capable d'atteindre 105 km/h (65 mi/h) a été utilisé pour démarrer le Dieselmax haute vitesse de JCB dans le cadre de sa tentative réussie de record de vitesse des véhicules diesel.

Aujourd'hui, le JCB FASTRAC demeure unique sous toutes ses formes. Sa combinaison de caractéristiques lui procure polyvalence, productivité élevée et confort de conduite, tant sur la route que dans les champs.

 

Troisième constructeur mondial en volume d'engins de BTP, le groupe JCB commercialise des machines destinées au BTP, à l'Agriculture, à l'Industrie. JCB est le numéro 1 mondial en Chargeurs Télescopiques et en Chargeuses-Pelleteuses. Le groupe dispose de 24 usines réparties sur les 4 continents : 11 en Grande Bretagne, 5 en Inde, les autres étant situées aux USA et au Brésil. Employant à ce jour plus de 12 000 personnes dans le monde, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 3,48 milliards d'euros en 2015 avec 59 844 machines vendues.

www.jcb.fr

​SERVICE DE PRESSE : Corinne PECH, Agence Copega
Tél : 01 44 23 89 00 E-mail : contact@copega.fr

Les pieces jointes

POUR ALLER PLUS LOIN